Les couleurs Caribéenes… El secondo.

La suite

Samedi 06 Février

8H30….j’entame mon circuit sur Cuba, qui, à mon grand désespoir, ne ce fera pas « on two wheelers » mais par la bonne vieille méthode du routard, les transports en commun.

Cette première étape me mène à Cienfuegos, une petite ville située à 233 kilo (c’est gogole map qui le dit)

1lahavanecienfuegos233 NOV_0692 (Copier)-BorderMaker

NOV_0700 (Copier)-BorderMaker

4 hrs plus tard, le minibus débarque la totalité des passagers devant un hotel du centre ville. Ce qui ne m’arrange pas vraiment car il faut que j’aille au bureau de la compagnie de bus « Viazul », qui se trouve a la gare centrale, afin de réserver une place pour la prochaine destination. Selon le guide du routard, il est vivement conseillé d’être prévoyant.

De fait,  j’invente un violon au chauffeur, prétextant que des personnes viennent me chercher la- bas…… por favor senior ? a la estation ….cela m’a évité de prendre un taxi.

Plus tard, je me présente devant le bureau « Réservaciones »

Je ne suis pas le seul….un français ayant entendu mon accent « so franglish » m’explique qu’il va falloir attendre car il n’y a pas d’électricity. S’en suivra une discussion cordiale qui débordera sur ses déboires aux pays de la salsa : « tous des voleurs, des branlos, ne pensent qu’a baiser » etc etc . Lou typé est marié à une cubaine et il en est à son 33ème séjour sur l’ile…. ou comment atteindre la débilité à son paroxysme en seulement 10 mn ! 

M’a gonflé, j’me casse…..jte jure ces français ! 

Je check un tuktuk vélo pour me rendre à la « casa particulares » que Loly de la Havane (casa barcelona) avait pris soing de me réserver.

NOV_4520 (Copier)-BorderMaker

C’est la servante des lieux qui me reçoit dans cette coquette petite maison composé de 4 chambres au rdc organisés autour d’un patio ou toute la famille et les « guest » se réunissent pour prendre un verre, déjeuner etc.

Un peu plus tard, je rencontrerais la maitresse de maison, Anna maria, une charmante sexagénaire qui m’annonce le prix de la chambre avec le ptit dej, 30 cuc…..j’en profite pour lui commander une langouste pour le repas du soir, ce qui m’en coutera 12 cuc soit 11 euro et des brouettes, le repas.

Cuba, le pays de la langosta ! hé ma fois ! 

Petit détail,

Désormais, je n’ai plus le choix, il va falloir apprendre sérieusement la langue Espagnol pour me faire comprendre, muy bien, car Dégun ne parlent l’english ici.

Je reste à Cienfuegos 2 nuitées.

En début d’aprèm, je retournerais à la gare au cas ou l’électricité serait reviendu ? 

Nada ! je verrais demain matin.

Avant d’enquiller la marche pour découvrir la ville et ses lieux touristiques, je me laisse tenter par une petite mixture à base de mango….succulent !

NOV_0712 (Copier)-BorderMaker NOV_0714 (Copier)-BorderMaker

« au fond d’une magnifique baie étincelante sous le soleil, voila la belle inconnue de la cote sud de cuba…c’est une remarquable cité coloniale régulière et élégante, avec une partie maritime qui évoque une petite floride caribéénne et un centre historique riches en monuments et en palais d’époque coloniale, avec des demeures à colonnades et en son cœur, un des plus belles places de cuba, plaza José Marti, classée à l’Unesco. Cienfuegos fut fondée au XIXe par un aventurier bordelais qui avait des idées et du gout, il y a laissé sa marque et son style …. »

NOV_0715 (Copier)-BorderMaker NOV_0716 (Copier)-BorderMaker NOV_0718 (Copier)-BorderMaker NOV_0723 (Copier)-BorderMaker NOV_0725 (Copier)-BorderMaker NOV_0727 (Copier)-BorderMaker NOV_0731 (Copier)-BorderMaker

Apres la gare, je me rends à cette fameuse place « José Marti ».

NOV_0735 (Copier)-BorderMaker NOV_0737 (Copier)-BorderMaker NOV_0738 (Copier)-BorderMaker NOV_0739 (Copier)-BorderMaker NOV_0742 (Copier)-BorderMaker NOV_0745 (Copier)-BorderMaker NOV_0746 (Copier)-BorderMaker NOV_0749 (Copier)-BorderMaker

Lorsque je vois un attroupement massif sur cette place. Au début, je me dis que touti prend une photo de « la rosace qui indiquerait l’endroit exact ou  Jean Louis le Clouet marqua les limites de la fondation de la colonie Française en 1819″, vu qu’ils ont tous un smartphone dans les mains….

Que néni ! c’’est le seul endroit à l’ombre avec des bancs ou le wifi est captif ! 

Aux intéressés : 

Pour obtenir internet sur Cuba, ce n’est pas compliqué, il te faudra acheter une carte prépayé « Ectesa » (c’est le nom de la compagnie de telecom) qui délivre de 30 mn à quelques heures de wifi. Tu pourras trouver ses cartes un peu partout. Ensuite, il ne te restera plus qu’a trouver un point de connexion, qui sont en général sur les places public.  Capish ?

Perso, je m’en passerais….. j’ai l’envie de sortir du virtuel pendant ce mois de voyage, besoin de déconnecter totalement.

La suite en tof,

 NOV_0750 (Copier)-BorderMaker NOV_0754 (Copier)-BorderMaker NOV_0756 (Copier)-BorderMaker NOV_0759 (Copier)-BorderMaker NOV_0760 (Copier)-BorderMaker NOV_0764 (Copier)-BorderMaker NOV_0770 (Copier)-BorderMaker NOV_0774 (Copier)-BorderMaker NOV_0780 (Copier)-BorderMaker NOV_0782 (Copier)-BorderMaker NOV_0790 (Copier)-BorderMaker 

En fin d’aprem, je me calerais sur un bout de trottoir, dans la calla (rue) ou je loge,  en mode guinchage jusqu’à la nuit tombé…Immersion immersion. 

NOV_0798 (Copier)-BorderMaker NOV_0803 (Copier)-BorderMaker NOV_0830 (Copier)-BorderMaker NOV_0832 (Copier)-BorderMaker

Et enfin, le repas !

NOV_0838 (Copier)-BorderMaker   bin queua ? ufufuf !

Dimanche 07 Fevrier 2016

Il pleuviote ! 

Apres le copieux ptit déj, parapluie en main, je file à la gare pour acheter mon billet de bus pour demain…… 

J’ai profité de mon déplacement pour booker la totalité des billets pour les prochaines étapes que nous avons planifié avec Loly, ainsi, je n’aurais plus besoin de faire la queue à l’avenir.

A noter qu’il est possible de réserver les billets de bus sur le site de la compagnie, ( www.viazul.com ) depuis la France, ce que je n’avais pas fait vu que je n’avais pas établie de plan de route mais pour l’heure, voici le circuit que j’ai prévu :

  • Cienfuegos – 2 nuits
  • Trinidad – 3 nuits
  • Santiago de cuba – 3 nuits
  • Baracoa – 3 nuits
  • Camaguey – 1 nuit
  • Santa Clara – 1 nuit
  • Varadero – 2 nuits
  • Vinales – 3 nuits

Normalement, je devrais être sur Vinales le 21 Février. Néanmoins, le retour à la Habana se fera le 29 Février, entre ses deux dates il y a 7 jours a combler, visite ? next étape ? Possible que j’aille faire un tour à Maria la Gorda, un site réputé pour la plongée sous marine….à suivre.

NOV_0841 (Copier)-BorderMaker NOV_0847 (Copier)-BorderMaker NOV_0848 (Copier)-BorderMaker NOV_0860 (Copier)-BorderMaker NOV_0862 (Copier)-BorderMaker NOV_0864 (Copier)-BorderMaker NOV_0866 (Copier)-BorderMaker NOV_0867 (Copier)-BorderMaker NOV_0869 (Copier)-BorderMaker

Ce matin, j’ai demandé à Maria s’il y avait des locations de scoot dans les parages ?

« si, cristobal » 

Ce sera le scoot électrique d’un ami  ! Négocié pour 10 cuc et pour une durée de 8hrs….. c’est toujours ça de pris.

NOV_0907 (Copier)-BorderMaker NOV_0870 (Copier)-BorderMaker

Puterelle ! Quand je pense qu’a ce tarif la, j’aurais eu 48hrs de location en Asie !

Le gars m’annonce que l’autonomie du bordel est de 70kilo……

Verdad ???? (la vérité ? …..oh ?)

Je filerais à la pointe de la Punta Gorda pour voir la mer des Caraibes, les vieux hotels casino de l’époque, bâtis par les mafieux amerloch du temps de l’abondance.

NOV_0872 (Copier)-BorderMaker NOV_0873 (Copier)-BorderMaker NOV_0878 (Copier)-BorderMaker NOV_0882 (Copier)-BorderMaker NOV_0884 (Copier)-BorderMaker NOV_0888 (Copier)-BorderMaker NOV_0889 (Copier)-BorderMaker

J’ai fait 10 bornes dans ce secteur, me reste donc 60 kilo d’autonomie ? Cela devrait largement me permettre d’aller à la playa « Rancho Luna » ? à 18 kilo…. gaz ! ou plutot zzzzzzzzzzzzzzzzz ! 

Conseil de mon loueur de fortune, « Faut pas trop pousser le bouzin, 30km/hr maxi sinon la batterie se vide rapidement ».

NOV_0894 (Copier)-BorderMaker NOV_0896 (Copier)-BorderMaker NOV_0903 (Copier)-BorderMaker

Une bonne heure plus tard, quand j’arrive sur place, il fait un temps de chiote, un vent de cornard, aucune inspiration photographique…

Mais ce qui me gène le plus est que mon destrier du jour n’a plus la vigueur énergétique qu’il me doit ! Pourtant, j’ai suivi les consignes d’économie alors théoriquement, j’avais encore 30 kms d’autonomie.

ah la théorie…..jt’en foutrais meuah !

Vitesse maxi au retour 15km/hr sur route plate, moins de 10km/hr en cote, et ce, grace à l’aide de maguybole valide, en poussant.

NOV_0904 (Copier)-BorderMaker NOV_0905 (Copier)-BorderMaker

Je me suis fait doubler par un vélo…..! Le bougre ! il m’a rigolado au nez…..culé ! 

Quand j’arrive à la casa, toute la famille est autour de la table, il y a également des invités. Je tente d’expliquer à Maria mes péripéties avec mes quelques mots de spanish et….

Mes mimiques façon Marcel Marceau, qui auront eues le privilège de faire rire l’assemblée, ceci dit, je me suis fais comprendre. 

Du coup, 3hrs de location et un peu de sport m’auront couté 5cuc. Malgré tout, c’était chouette de ce retrouver complètement autonome meme si j’ai bien cru me retrouver en galère au bord de la route, un dimanche après midi, sans téléphone…

J’irais me faire encore une ptite balade à la sauce « Maguy, tiens le choc, le voyage ne fait que commencer »

NOV_0910 (Copier)-BorderMaker NOV_0918 (Copier)-BorderMaker NOV_0919 (Copier)-BorderMaker

Lundi 08 Février

Je quitte Cienfuegos, « a la docé y vinté » (olé ! je sais compter maintenant. 12h20)

Les effets de l’embargo ? … Les deux photos ci dessous représente d’un coté, la vielle bagnole qui perdure tant bien que mal et de l’autre, la gare des « bus » de la cité ! A vrai dire, je n’ai pas vu beaucoup de bus classique, mis a part ceux de la compagnie Viazul et Transtur, depuis mon arrivé sur l’ile. La encore, Cuba a du faire face a ce manque de transport public en bricolant des camions de marchandise. 

NOV_0924 (Copier)-BorderMaker NOV_0936 (Copier)-BorderMaker

Direction Trinidad de cuba, à 80kms en 1HR30.

2cienfuegostrinidad83

A la casa “hostal Eben-ezez”, c’est Norlis qui me reçoit chez lui ou il vit avec sa femme, très typé espagnole, et son fiston. 

NOV_1535 (Copier)-BorderMaker NOV_4518 (Copier)-BorderMaker

Il y a deux chambres à dispo, il me propose celle de l’étage qui est spacieuse avec un frigo et une terrasse perso.

Négocié 60 cuc pour 3 nuitées, 4 cuc le ptit dej et 8 cuc le repas du soir. La bonne affaire, il parle anglais ! Ca va me permettre d’avoir un prof d’espagnol à domicile.

Il n’est que 14hr alors après avoir déballé mes affaires, je pars découvrir une partie du village…

NOV_0943 (Copier)-BorderMaker NOV_0951 (Copier)-BorderMaker NOV_0961 (Copier)-BorderMaker NOV_0964 (Copier)-BorderMaker NOV_0970 (Copier)-BorderMaker NOV_0972 (Copier)-BorderMaker NOV_0976 (Copier)-BorderMaker NOV_0981 (Copier)-BorderMaker NOV_0985 (Copier)-BorderMaker NOV_1005 (Copier)-2-BorderMaker NOV_1012 (Copier)-BorderMaker

Trinidad

« Il n’ya qu’une manière de visiter la ville : se perdre dans les ruelles au pavé inégal, chercher son chemin avec la plaza mayor comme point de repère . Ici prendre son temps est indispensable et pour cause, le temps ne compte plus vraiment ici. Admirez les maisons coloniales, ozez jeter un coup d’œil a l’intérieur  des habitations vieilles de deux ou trois siècles…..sur les pas de porte, la gentillesse et la nonchalance sont au rendez-vous. Avec ses maisons basses, ses façades pastel et ses rues pavées à l’ancienne, Trinidad, renvoi aux images qu’on peut avoir de l’époque d’avant l’automobile. »

Evidemment, le village est classé a l’Unesco, c’est, d’après le guide, la plus beau site urbanisé de Cuba.

Après trois heures de rando à déambuler, les prémices de ce qui m’attend demain s’annonce fructueux.SUPERBE !

Fin d’aprem, l’effet bourratif du ptit dej  de chez Ana maria (Cienfuegos) commence a s’estomper….une pizza ?

NOV_0986 (Copier)-BorderMaker

La pizza est le met très très très bon marché que tu peux commander partout, environ 50cts d’euro. C’est cuit à la commande et ce n’est pas dégueu, bon, en même temps, chuis pas dificil.

Une petite pause dans la rue, on s’amuse comme on peut, le plus simplement du monde….ici, pas de jeux vidéo ramolo du cervela devant la teloch a grignoter des chips et prendre du gras du bide très jeune. Ouf. Reprends ton soufle.

NOV_1024 (Copier)-BorderMaker NOV_1035 (Copier)-BorderMaker NOV_1038 (Copier)-BorderMaker

Je me file à la maison en imaginant me siroter une binouze bien fraiche sur le toit terrasse mais avant, pause obligatoire devant ce gosse et cette dame d’un certain age, qui n’a pas voulu que je la shoote, porqué, elle avait un pansement à l’œil. Ce sont mes voisins.

NOV_1045 (Copier)-BorderMaker NOV_1046 (Copier)-BorderMaker

 Mardi 09 Février

Et hop, encore un ptit déj incredibeule !  

Au fait, maguy se porte très bien désormais….même si ce n’est pas facile mais tu le sais, je n’ai pas le droit de me plaindre.

NOV_1048 (Copier)-BorderMaker NOV_1049 (Copier)-BorderMaker NOV_1051 (Copier)-BorderMaker NOV_1052 (Copier)-BorderMaker NOV_1054 (Copier)-BorderMaker NOV_1059 (Copier)-BorderMaker NOV_1062 (Copier)-BorderMaker NOV_1064 (Copier)-BorderMaker

En avant Guinguamp pour découvrir un festival de couleur « todo dia » (toute la journée) sur un air de « quand j’étais sur la route, toute la sainte journée »

NOV_1082 (Copier)-BorderMaker NOV_1086 (Copier)-BorderMaker NOV_1097 (Copier)-BorderMaker NOV_1098 (Copier)-BorderMaker

M’enfin, tres vite oublié l’air vu que je suis au pays de la salsa en live….les musicos, de la bombe !

Les mioches, encore un pays que je visite ou il n’y a pas de différences sociale, tous en uniforme !

NOV_1099 (Copier)-BorderMaker NOV_1101 (Copier)-BorderMaker

D’ailleurs, quand j’étais a la havane, la lumière s’est allumé à la cabeza lorsque j’ai vu les goss partir a l’école au petit matin :

« mais quelle quiche je suis ! j’ai complètement zappé ma quête de stylo, crayon….. »

Tu t’’en souviens ?  Des dons que j’ai fait en Inde, au Népal, en Indonésie (fournitures scolaire) et dont j’avais l’intention de réitérer cette année en montant une opération de collecte….bref

Il faudra absolument que j’y pense des mon retour en France pour le prochain voyage !

NOV_1108 (Copier)-BorderMaker NOV_1112 (Copier)-BorderMaker

Té vé, une ancienne église transformé en musée de la révolution, un clocher qui se visite, 1 cuc l’entrée….et hop, grimpe le zebubon,  grimpe.

NOV_1117 (Copier)-BorderMaker NOV_1125 (Copier)-BorderMaker NOV_1134 (Copier)-BorderMaker NOV_1138 (Copier)-BorderMaker NOV_1140 (Copier)-BorderMaker NOV_1142 (Copier)-BorderMaker NOV_1149 (Copier)-BorderMaker NOV_1154 (Copier)-BorderMaker NOV_1162 (Copier)-BorderMaker NOV_1181 (Copier)-BorderMaker NOV_1187 (Copier)-BorderMaker NOV_1191 (Copier)-BorderMaker NOV_1200 (Copier)-BorderMaker NOV_1204 (Copier)-BorderMaker NOV_1206 (Copier)-BorderMaker NOV_1213 (Copier)-BorderMaker NOV_1214 (Copier)-BorderMaker NOV_1222 (Copier)-BorderMaker NOV_1223 (Copier)-BorderMaker NOV_1230 (Copier)-BorderMaker NOV_1234 (Copier)-BorderMaker NOV_1236 (Copier)-BorderMaker NOV_1246 (Copier)-BorderMaker NOV_1247 (Copier)-BorderMaker NOV_1249 (Copier)-BorderMaker

AAAAAAAAAAAAAAAAH ! je te l’avais dit que t’allais en bouffer de l’américaine des fiftiezzzzzzzzzzzzz !

NOV_1269 (Copier)-BorderMaker

Et la peugeot aussi , té !

NOV_1274 (Copier)-3-BorderMaker NOV_1278 (Copier)-BorderMaker NOV_1281 (Copier)-BorderMaker

Grrrrrrrrrrrrrrrrrosse journée pour maguy.

Je me suis mis la race totale mais franchement, quel bel endroit, un festival de couleur.

Pour finir en beauté.

Fin d’aprem je rentre a la zonzon, lorsque je me fais arrêter par la dame de la veille qui n’a pas voulu que je la prenne en photo, tu suis ? Elle est toujours avec le goss et me propose de m’assoir à leur coté, c’est en face de chez moi.

« no hablo espanol » je suis francais

Et alors ? Qu’elle me répond !

Pèle mêle, moment de vie :

J’ai passé une heure avec ces gens, a essayer de dialoguer, dico à la main, il y a eu la dame, puis sa fille est venu, le mioche, lui,  sage comme une image qui ne me lache pas mon doigt que je lui présente et puis les passants qui s’arrêtent, les voisins, tout le monde se connait, l’hallu ! Chacun rajoutent sa sauce, je comprends qu’ils parlent de  moi, j’essaye de participer, un gars, le voisin direct, il parle anglais, il a pas mal bourlingué a l’estranger, nous échangeons, il traduit en espagnol, ca parle de tout et de rien…..internet au Venezuela ne coute qu’un euro par mois, c’est le prix de 10 mn à Trinidad…. Je me sens bien, pas d’apriori, pas de calcul,  juste des échanges qui enrichissent ne serait-ce que par l’universalité d’une même race, l’humain tout simplement ….quel bonheur !

Le guide du routard en parlait « la gentillesse des gens au pas des portes »

Mercredi 10 Février 2016

Hier, j’ai demandé à mon hote s’il était possible de louer un scoot dans le secteur ?

« Oui, mais il faut se rendre de bonne heure au bureau des locs car il n’y en aurait pas des tonnes.  Plus tot tu y seras plus de chance tu auras »

 Après le Désayuno, muy rica (delicieux petit dejeuner), Norlis m’emmènera d’un coup de scoot électrique au bureau de loc « rent a car »….il est 8 hrs du mat.

Quelques 30 minutes plus tard, un gars m’annonce que j’attends pour rieng, ils sont déjà tous loués……………pfffff

Comme l’effet d’un pétard mouillé ! beuuuuuuuuuuuuuh, de quoi me casser le moral.

Une semaine que je suis à pieds alors une journée, complète, en deux roues ne m’aurait pas fait de mal, surtout que j’avais prévu un circuit en dehors de la ville….. re pfff

Je décide de rentrer à la casa voir si je peux gratter le scoot de mon hote, en vain, il est apparemment en manque d’énergie et patin couffin.

Plan B

En parlant d’énergie, il faut que j’économise les ressources de Maguy, je n’ai pas l’intention de trop marcher aujourd’hui, en tout cas, pas comme la veille.

Dans cette optique, j’ai deux solutions pour occuper ma journée

  • Uno : je prends un taxi pour aller à la playa (15kms)… bof bof !
  • Dos : le promène couillon « tchoutchou » qui te fait faire un circuit touristique dans les terres, dans la vallée de Los Ingénios. 10 CUC la promenade qui décolle à 9H 30 et retour à 15hr.

Etant donné que la playa n’est pas vraiment mon truc, la mer je préfère la voir en sous-marin, j’opterais pour la secondo.   

Je me fais emmener à la gare du train. Une fois que j’aurais acheté mon ticket, le rassemblement de couillons auquel j’assisterais, un peu a l’écart sur le quai, me fera bien rigolado.

Des crabes !

NOV_1287 (Copier)-BorderMaker NOV_1303 (Copier)-BorderMaker

« Vite vite, il faut passer en premier pour avoir la meilleure photo du tchouchou, vite vite, une place assise, vite Germaine, oh bouge-toi le fion ! Mais Léon, attends moi ! Attends moi…. GLUT BLUT PUT BORGNE !

Et dans cette cohue grotesque, personne ne ce soucis du handicap bien visible de votre serviteur …… des crabes jte dis !

En revanche, comme je n’avais pas l’intention de suivre la masse de mouton bien belèèèèèèèèèèèèèèè (pas mal de francophone d’ailleurs), je tape rapidement l’incrust avec le mécanicien, dans la locomotive, avec un siège privilégier. Eux, au moins, ils ont vu que je n’étais pas comme les autres.

NOV_1290 (Copier)-BorderMaker NOV_1313 (Copier)-BorderMaker

La suite fut toute autant rigoleto.

Le mécano et ses acolytes, décroche la loco des voitures ou ce sont entassé la masse, assis, debout, un vrai « cafard-naum »

Fallait voir la tronche de certaing.

En fait, nous sommes allés chercher une autre voiture pour que chacun est une place plus « confortable ».

NOV_1305 (Copier)-BorderMaker NOV_1310 (Copier)-BorderMaker

Nous partons à la vitesse d’un TLV.

2hrs de coke….euh, de rail plus tard, nous arrivames au site de « la Torre Iznaga »

NOV_1314 (Copier)-BorderMaker NOV_1322 (Copier)-BorderMaker NOV_1328 (Copier)-BorderMaker NOV_1333 (Copier)-BorderMaker NOV_1340 (Copier)-BorderMaker NOV_1343 (Copier)-BorderMaker NOV_1347 (Copier)-BorderMaker NOV_1353 (Copier)-BorderMaker NOV_1375 (Copier)-BorderMaker NOV_1389 (Copier)-BorderMaker

« Est-ce un clocher, un phare terrestre, une vigie ? cet insolite tour de 43,50 de haut fut érigée en 1816 par le négrier Alejo hum hum, devenu par la suite un riche sucrier, il y a une imposante cloche au pied qui date de 1846, elle a été fondu aux fonderies Giroud de Trinidad,  une famille originaire de la frontière franco chuiche  »

J’ai fait l’ascension avant que la masse n’arrive, pour le fun. Mais rapidement j’ai compris qu’il ne fallait pas trainer la haut car quand les uns veulent monter, d’autre veulent redescendre…. j’ai bien rizzzz la aussi.

NOV_1393 (Copier)-BorderMaker NOV_1394 (Copier)-BorderMaker NOV_1407 (Copier)-BorderMaker NOV_1408 (Copier)-BorderMaker NOV_1410 (Copier)-BorderMaker NOV_1411 (Copier)-BorderMaker

Les nappes étendues que tu vois sont des spécialités brodés de Trinidad, à la vente.

NOV_1413 (Copier)-BorderMaker

Un petit jus de guarapo (jus de canne) avant de finir un petit tour à pied autour du tchoutchou, qui nous attend bien sagement à sa gare, elle lui est totalement réservé.

NOV_1415 (Copier)-BorderMaker NOV_1417 (Copier)-2-BorderMaker

Cette ligne de chemin de fer n’est plus utilisée  « por el pueblo » (le peuple).

NOV_1426 (Copier)-BorderMaker NOV_1429 (Copier)-BorderMaker NOV_1435 (Copier)-BorderMaker NOV_1437 (Copier)-BorderMaker NOV_1439 (Copier)-BorderMaker

Puis nous repartons en direction d’une hacienda de l’époque ou je n’ai rien eu a shooter d’intéressant, du coup, retour au train, petit sandwich et coup à boire dans la voiture à barman !

NOV_1453 (Copier)-BorderMaker NOV_1457 (Copier)-BorderMaker NOV_1467 (Copier)-BorderMaker NOV_1470 (Copier)-BorderMaker NOV_1476 (Copier)-BorderMaker NOV_1481 (Copier)-BorderMaker NOV_1498 (Copier)-4-BorderMaker NOV_1502 (Copier)-BorderMaker NOV_1509 (Copier)-BorderMaker NOV_1511 (Copier)-BorderMaker NOV_1512 (Copier)-BorderMaker

Retour au point de départ, comme prévu, pour 15hr (c’est du tout cuit)

Au final…..le trajet en scoot aurait été beaucoup plus intéressant, au contact des gens, comme je sais faire. Petit conseil à toi le lecteur qui compte passer dans le coin ….. gardes ton fric, FADA ! Payer 10euro pour ça…..mouais.

J’en ai plaisanté avec Norlis dès mon retour à la casa, qui n’en pense pas moins. 

Cela dit, cette journée de promenade en mode couillon aura été salvatrice pour ma condition physique, aussi, j’irais me faire un tour dans le secteur de la gare des bus, un coin que je n’avais pas visité.

NOV_1523 (Copier)-BorderMaker NOV_1524 (Copier)-BorderMaker

un ptit casse dalle façon Churros 

NOV_1525 (Copier)-BorderMaker NOV_1526 (Copier)-BorderMaker 

NOV_1531 (Copier)-BorderMaker NOV_1538 (Copier)-BorderMaker NOV_1539 (Copier)-BorderMaker NOV_1530 (Copier)-BorderMaker

la gare des bus de Trinidad

NOV_1541 (Copier)-BorderMaker NOV_1542 (Copier)-BorderMaker NOV_1546 (Copier)-BorderMaker NOV_1547 (Copier)-BorderMaker NOV_1553 (Copier)-2-BorderMaker NOV_1560 (Copier)-BorderMaker

Aaaaaah Trinidad ! 

Voili voilou, demain, une très longue journée de bus m’attend…..

A suivre.

 

2 Comments

  1. Jack a écrit:

    on commence à la première ligne et à la première photo et on ne décroche plus jusqu’à la fin…magnifique !
    ././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././././.

    Tout à fait en accord avec l’ami Jack.
    Superbe Pépère.
    Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *