De Cuba la rouge a Taiwan l’anti….

Mi-a-o !

Non non, ce n’est pas la chat…. 

Hum…..Apres quelques mois d’absence, de retour sur le blog auquel cas, il est toujours difficile de reprendre l’écriture puisque pour le zeb, ce n’est pas inné et encore moins un don. Il faut dire que je n’ai rien fait pour, étant plutôt réfractaire aux études.

Moi, ce qui m’intéressait, c’était d’avoir mon algèbre arithmétique financière du carré isocèle en parallélépipède sur mon livret A.  Oh ! Tia compris le coup Zé ?

Wo con, je m’égare….

Alors bon, dernièrement, je te racontais lors de mon excursion en terre Che Guevara, que j’avais d’autre projet a venir mais pas forcément ce à quoi tu t’attends si tu suis avec attention mes carnets de route, autrement dit, la suite de mes aventures en Amérique du sud ?

Hééééééééééééééé non ! Cuba m’a couté une blinde ! Alors, pour remonter un peu les finances de l’écureuil en voyage, j’ai pensé repartir en Inde pour faire un trip auquel je mijote depuis quelques temps.

Traverser le pays d’Ouest en Est, en scoot, avec pour point de départ GOA

Mais c’était sans compter sur les chemins que propose le destin. J’ai du mettre mon projet Indien de côté et quitter ma Provence en pleine saison estivale pour aller vivre une aventure nautique, en Thailande, qui n’a malheureusement que très peu durer. 

Je ne savais pour combien de temps cette aventure allait durer, c’était un pari que je me devais vivre. Pour tout ce que j’ai reçu, juste merci et peu être une autre fois sur les eaux….si tu me lis…chok dee khap. 

Puisque je suis dans cette partie du monde que j’affectionne, autant laisser ouverte la boite a rêves et piocher ?

Plusieurs choix se sont présentés, reprendre mon projet Hindou  ?

Non, puisque l’Inde n’autorise pas l’entrée dans son pays sans visa préalable. Il aurait fallu que je me rende à son ambassade, à Bangkok. Le hic est que pour avoir ce visa, j’aurais du dans un premier temps faire prolonger mon visa Thai, synonyme de frais supplémentaire (50euro), ajouté a cela, les frais du visa Indien (en france c’est 60 euro) et le délai d’obtention….etc etc, tu suis ?

J’ai vu plus simple et beaucoup moins couteux pour ma bourse.

Taiwan !

Comme l’indique le titre ou comment passer d’un pays, d’une ile communiste jusqu’au boutiste a une autre pronnant tous son contraire, libéralisme à donf…

Pour te situer, c’est entre les Philippines et le Japon.

Un pays que j’avais l’intention de faire il y a trois ans, mais c’était en période hivernale et pas conseillé pour ce que je comptais faire.

Pas besoin de faire de visa, nous avons droit à trois mois d’exemption. Possibilité de louer des scouter, le coup de la vie n’as pas l’air très élevé hors mis le logement.

What else ? 

Apres Taiwan, je filerais au Vietnam (pour la troisième fois), sur Hanoi, dans le ch’nord.

A partir de la haut, je me dégoterais une bécane avec laquelle je repartirais faire le circuit que je m’étais concocté il y a déja 3 ans ( 3000kms de bonheur) mais dans le sens inverse pour ceux qui s’en rappellent. Puis, à Dien Bien phu, je tenterais de passer la frontière du Laos avec la brele.

C’est faisable, d’autre l’on fait avant moi….

Une fois au Laos, je ferais le tour du pays pour me diriger ensuite vers la frontière Cambodgienne, toujours avec la mob vietnamienne. Traverser le pays des temples d’Angkor jusqu’au sud et rentrer à nouveau au Vietnam du coté de Saigon.

Pour finir, remonter le pays jusqu’à Hanoi.

J’ai ouvert la boite a rêves, j’ai pioché….

Pour l’heure, je suis sur Taiwan depuis le 17 septembre, j’ai atteri a Kaohsuing, la deuxième ville du pays, dans le sud et je m’en va te compter

« Zébulon chez les anti-communiste»

VOILA pour le speech d’ouverture.

Samedi 17 septembre 2016

11H40 du mat, me voila sur un nouveau sol Asiatique pour le moins controversé ?

Je te propose d’aller faire un petit tour chez l’ami wikipedia qui résume un peu le contexte politique actuel de Taiwan vis-à-vis de son voisin direct, la Chine.

Taiwan 

Une fois passé l’immigration, (3 mois de visa gratos), je file retirer le fric  d’usage ( dollar Taiwanais) et prendre un taxi pour l’hotel dont j’avais pris soin de réserver quelques jours plus tot.

Adia hotel

21 EURO la double avec sdb, clim, frigo, tv cable, bouilloire…

NOV_1575 (Copier)-BorderMaker

Une fois les bagages posé, je décide de partir illico presto a la recherche de mon loueur de scoot avec qui j’ai eu une bonne communication email.

Le lien de son site : ici 

Vu ce que m’annonçait gogole map, l’adresse du shop ne se trouve qu’à 1k500 de chez moi, une distance que peut faire « maguy » sans problème mais c’était sans compter sur la raison qui me fait signe au bout de 10 mn de marche :

« oh tête plate ! prend un taxi aaaaaaaaaaah fada ! »

La raison n’a pas tort, vu que je viens de me taper 15 hrs de voyage, vol et transit compris, que je n’ai pas dormi depuis 24hrs……

Du coup, je n’ai pris qu’une tof de mon expérience pédestre que voici…

NOV_9768 (Copier)-BorderMaker

La suite,

J’ai loué un petit 125CM Kymco (la marque Taiwanaise) pour 100 euro le mois. Un tres tres bon feeling avec le loueur qui tchatche anglais, qui m’a donné plein de renseignements, sur les flics, la route, les gens etc

NOV_9794 (Copier)-BorderMaker

L’anecdote du jour

Apres le loueur, je retourne a l’hotel pour me reposer un peu.

NOV_9772 (Copier)-BorderMaker NOV_9779 (Copier)-BorderMaker NOV_9782 (Copier)-BorderMaker NOV_9786 (Copier)-BorderMaker

Repos de courte durée puisque je me rends compte avoir gaffé, j’ai oublié mon téléphone de voyage dans le taxi…….shit !

Ce n’est pas tellement le tel qui m’embête, c’est surtout qu’il y a la carte Sim Franchiche inside.

Celle avec qui je reçois les codes de confirmation bancaire lorsque j’achète un billet d’avion par exemple …

Le téléphone est allumé, du coup, je descends à la réception voir si elle peut appeler mon tel ?

Sans succès, elle ne parle pas un mot d’anglais et même avec le language du mongolien youyou, impossible de lui faire comprendre mes déboires.

Je reprends le scoot et file voir mon loueur, puisqu’il me vantait l’honnèteté des Taiwanais seulement une heure plus tôt, voyons voir ?

Il appellera et laissera un sms

« Si j’ai des news, je t’envois un mail. »

Je rentre à l’hotel dépité, quelle quiche je suis ! Mais je ne mettrais pas longtemps pour faire le dodo.

Dimanche 18 septembre 16

Bon bon bon, que vais-je faire ?

Frinchement, je n’ai aucun plan d’attaque pour visiter la ville, ni le pays d’ailleur, je ne sais par quel bout, quelle direction, que faire, que voir etc c’est la feuille blanche.

Avant mon départ Thailandais, j’avais téléchargé sur ma tablette un pseudo guide du routard (le petit futé) qui donne quelques infos sommaire sur le pays, par région et ville/village touristiquement important.  Mise a part celui la, je n’ai rien trouvé d’autre.

Bref ! Pour le moment, je suis sur Kaohsuing  jusqu’à mardi 20, je verrais plus tard mais pour l’heure matinale du jour, je pars me perdre dans la ville pour commencer a me familiariser avec ce peuple et son fonctionnement.

Je te mets un lien wiki sur la ville

NOV_9795 (Copier)-BorderMaker NOV_9799 (Copier)-BorderMaker

Pour une ville qui compte presque 3 millions d’habitants, la première remarque qui me saute a l’esprit,

« mais ou sont ils ? »

NOV_0204 (Copier)-BorderMaker NOV_0228 (Copier)-BorderMaker

Le trafic routier n’est pas en rapport.

Ca circule mais ce n’est pas la cohut comme j’ai pu connaitre ailleur pour des villes équivalente ou encore dans ma région, à Marseille par exemple qui compte bcp moins d’habitant.

Ma fois !

Autre chose, leur code de la route est assez bien structuré et tres respecté, on roule a droite comme en France, ce n’est pas l’anarchie comme sur Saigon ou encore New Dehli….

Pour autant, je ne suis pas surpris de ce comportement qui confirme mon ressentiment des le passage a l’immigration, on sent une culture pleine de code respectueux.

Kaohsuing est un port qui se classe troisième a l’échelle mondiale, il y transit des millions de container, c’est dans cette perspective que je me dirige aujourd’hui, direction le port.

Puisqu’il me fallait un point de repère vis-à-vis de mon hotel, ce sera mon premier.

NOV_9800 (Copier)-BorderMaker NOV_9802 (Copier)-BorderMaker NOV_9803 (Copier)-BorderMaker NOV_9807 (Copier)-BorderMaker

Apparemment, aujourd’hui c’était porte ouverte pour la visite d’un ravitailleur de la marine.

Je découvre un espace culturel et artistique

NOV_9834 (Copier)-BorderMaker NOV_9837 (Copier)-BorderMaker NOV_9838 (Copier)-BorderMaker NOV_9845 (Copier)-BorderMaker NOV_9846 (Copier)-BorderMaker NOV_9851 (Copier)-BorderMaker

Et voici le deuxième point de repère, l’hotel, « jesaisplusquoi ».

NOV_9853 (Copier)-BorderMaker NOV_9858 (Copier)-BorderMaker

OH ! une wheelers sur un toit !

NOV_9863 (Copier)-BorderMaker NOV_0003 (Copier)-BorderMaker

En fait il s’agit d’un Mall commercial qui rassemble des centaines de boutiques de marque ou non, reparti par étages, des restaus, un cinéema et sur le toit, un espace de jeux d’enfants, le point d’orgue etant la roue du promène couillon.

Je me dis que c’est la l’opportunité de voir le coin sur un horizon plus large ? Go !

NOV_9870 (Copier)-BorderMaker NOV_9871 (Copier)-2-BorderMaker NOV_9876 (Copier)-BorderMaker NOV_9878 (Copier)-BorderMaker NOV_9885 (Copier)-BorderMaker NOV_9890 (Copier)-BorderMaker NOV_9891 (Copier)-BorderMaker NOV_9892 (Copier)-BorderMaker NOV_9898 (Copier)-3-BorderMaker

Cabine sous clim, of corse !

NOV_9912 (Copier)-BorderMaker NOV_9920 (Copier)-BorderMaker  NOV_9930 (Copier)-2-BorderMaker NOV_9945 (Copier)-BorderMaker NOV_9866 (Copier)-BorderMaker

Mon premier repas à base de riz, de saucisse, de bœuf. J’ai choisi ca sous l’influence du restaurateur qui parle anglais.  C’était pas mauvais.

NOV_9948 (Copier)-BorderMaker NOV_9960 (Copier)-BorderMaker NOV_9963 (Copier)-BorderMaker NOV_9964 (Copier)-BorderMaker

Les éboueurs !

NOV_9966 (Copier)-BorderMaker NOV_9967 (Copier)-2-BorderMaker

Sur Taiwan, le camion benne fait sa tournée avec une musique bien particulière qui tourne en boucle. Cela permet au peuple d’entendre son arrivé, de sortir leur poubelles et de venir directement les jeter dans la benne.

Autre observation parmi d’autre, le degré de propreté constaté tout au long de cette journée, apparemment, le peuple respecte aussi l’environnement….

En fin d’aprem, à force de me trainer a droite à gauche, j’ai perdu mon sens de l’orientation et même avec la tour de l’hotel en mire, je n’arrivais pas à retrouver ma rue.

La ville est très claire, et les noms des longues avenues espacé sont bien indiquées, sauf que les noms à consonances ressemblante avec d’autre ont eu tendance a me faire perdre le « nord ».

Heureusement, ma nouvelle application routière installé sur la tablette fonctionne pas mal, j’en suis même bluffé.

Il suffit de télécharger la carte du pays qui comprend toute les routes et villes bien détaillées jusqu’à avoir le nom des ruelles ! De plus, il n’y a pas besoin de connexion internet pour que cela fonctionne.

Un must pour ma pomme, au moins, je n’aurais plus besoin de chercher une carte papier du pays que je visite.

L’application (maps.me)

NOV_9969 (Copier)-BorderMaker NOV_9973 (Copier)-2-BorderMaker

Lundi 19 Septembre.

Apres le café matinale

Rebelotte, direction le port avec un autre itinéraire plus loingtain. Cette fois l’objectif est de passer sur la presqu’ile qui sépare de  la ville et le détroit de Taiwan.

La photo ci-dessous vient juste illustrer qu’ici, Big Brother est partout….impressionnant le nombre de caméras installées.

NOV_0002 (Copier)-BorderMaker NOV_0004 (Copier)-BorderMaker

Bien évidemment, je vais prendre mon temps pour fouiller les coins et recoins et changer l’itinéraire au coup par coup comme par ici ;

Je découvre le port de peche…..

NOV_0011 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0016 (Copier)-BorderMaker NOV_0018 (Copier)-2-BorderMakerNOV_0032 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0040 (Copier)-BorderMakerNOV_0043 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0052 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0057 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0068 (Copier)-BorderMaker

…… enclavé dans le port des enormes porte containeur.

NOV_0072 (Copier)-BorderMaker NOV_0075 (Copier)-BorderMaker NOV_0082 (Copier)-BorderMaker NOV_0085 (Copier)-BorderMaker NOV_0087 (Copier)-2-BorderMaker

Avant de filer sous un tunnel qui passe sous le port et rejoins la presqu’ile.

NOV_0100 (Copier)-BorderMaker NOV_0104 (Copier)-BorderMaker NOV_0105 (Copier)-BorderMaker NOV_0107 (Copier)-BorderMaker

Ici la religion principale est le boudhisme, avec ses temples typiquement Chinois.

NOV_0111 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0128 (Copier)-BorderMaker NOV_0130 (Copier)-BorderMaker NOV_0131 (Copier)-BorderMaker NOV_0134 (Copier)-BorderMaker NOV_0135 (Copier)-BorderMaker

Mon deuxième repas, à la cantine. Un peu comme en Indonésie sauf qu’ici, tu te sers et payes à la caisse.

NOV_0136 (Copier)-BorderMaker NOV_0140 (Copier)-BorderMaker NOV_0142 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0151 (Copier)-BorderMaker

Pour rejoindre la presqu’ile, il y a deux solutions, soit passer sous la mer via le tunnel soit la navette, plus proche du centre-ville.

Le cout du transport coute 50 dollars Taiwanais (1,50euro)

Ce que je m’empresserais de prendre pour encore découvrir un autre horizon.

NOV_0154 (Copier)-BorderMaker NOV_0155 (Copier)-BorderMaker NOV_0157 (Copier)-BorderMaker NOV_0160 (Copier)-BorderMaker NOV_0169 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0173 (Copier)-BorderMaker NOV_0187 (Copier)-BorderMaker

Ah ! Au fait !

Trois jours avant mon arrivé sur Taiwan, il y a eu un Typhon qui est passé et à causé pas mal de dégats, comme ces navires que je découvre.

Des vents de plus de 200 Km/hr ont été enregistrés.

regarde ce lien 

NOV_0191 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0193 (Copier)-BorderMaker

NOV_0196 (Copier)-BorderMaker NOV_0198 (Copier)-BorderMaker NOV_0199 (Copier)-BorderMaker NOV_0206 (Copier)-BorderMaker NOV_0209 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0214 (Copier)-BorderMaker NOV_0218 (Copier)-3-BorderMaker 

sur ces deux tofs, on voit bien la presqu’ile qui s’etand sur quelques kilometres…

NOV_0215 (Copier)-2-BorderMaker  NOV_0219 (Copier)-BorderMaker

….et la, encore une autre perspective, qui me fait dire aussi qu’il ne faut pas trop trainer vu la noirceur qui se dessine à l’horizon.

NOV_0226 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0231 (Copier)-BorderMaker NOV_0234 (Copier)-BorderMaker

Et d’observer sur le chemin du retour une cérémonie de ?

NOV_0243 (Copier)-BorderMaker NOV_0249 (Copier)-BorderMaker NOV_0252 (Copier)-BorderMaker NOV_0254 (Copier)-BorderMaker

Reconnaissable avec le boucan que font les pétards allumé devant les temples.

NOV_0261 (Copier)-BorderMaker NOV_0266 (Copier)-BorderMaker NOV_0270 (Copier)-BorderMaker NOV_0272 (Copier)-BorderMaker NOV_0273 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0274 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0277 (Copier)-BorderMaker

La pluie est finalement arrivé mais que très peu.

NOV_0284 (Copier)-BorderMaker NOV_0285 (Copier)-BorderMaker NOV_0288 (Copier)-BorderMaker NOV_0291 (Copier)-BorderMaker NOV_0308 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0312 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0322 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0323 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0324 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0328 (Copier)-2-BorderMaker

Ici un théatre de guignol et le theatre de rue qui jouxte.

NOV_0331 (Copier)-BorderMaker NOV_0332 (Copier)-BorderMaker NOV_0333 (Copier)-BorderMaker NOV_0335 (Copier)-BorderMaker NOV_0341 (Copier)-BorderMaker NOV_0342 (Copier)-BorderMaker NOV_0343 (Copier)-BorderMaker

L’hotel, le point de repère, majestueux, je suis allé voir pour tenter la visite ?

« 180 dol jusqu’au 74 etages »

J’y reviendrais lorsque mon séjour sur Taiwan touchera à sa fin, le 15 octobre prochain.

NOV_0373 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0345 (Copier)-BorderMaker NOV_0367 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0400 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0418 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0420 (Copier)-BorderMaker NOV_0424 (Copier)-BorderMaker

Mardi 20 Septembre.

Depuis ces deux derniers jours, j’ai commencé a voir ce que je pouvais faire sur l’ile en glanant quelques infos sur le net et sur le petit guide téléchargé, mais rien de concluant….va falloir que je m’y mette sérieusement.

Aujourd’hui, je file sur Hengchun et le parc national de Kenting, qui se trouve tout au sud de l’ile. D’après gogole map, j’en ai pour 100 kilomètres.

1kaohsiung.hengchun100 NOV_0432 (Copier)-BorderMaker

Ciao Kaohsuing, je te revois dans 25 jours.

NOV_0442 (Copier)-BorderMaker

Vu la courte distance, je ne quitterais la ville qu’aux alentours de 10hr du mat.

NOV_0429 (Copier)-BorderMaker  NOV_0431 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0434 (Copier)-BorderMaker NOV_0437 (Copier)-2-BorderMaker  NOV_0457 (Copier)-BorderMaker NOV_0458 (Copier)-BorderMaker NOV_0462 (Copier)-BorderMaker NOV_0464 (Copier)-BorderMaker NOV_0466 (Copier)-BorderMaker NOV_0468 (Copier)-BorderMaker NOV_0475 (Copier)-BorderMaker NOV_0483 (Copier)-BorderMaker

On the road, je vois sur le flanc d’une montagne un énorme bouddha alors comme je débute mon trip, autant aller lui rendre visite et demander sa protection ?

NOV_0484 (Copier)-BorderMaker NOV_0489 (Copier)-BorderMaker NOV_0495 (Copier)-BorderMaker NOV_0498 (Copier)-BorderMaker NOV_0500 (Copier)-BorderMaker NOV_0502 (Copier)-BorderMaker NOV_0509 (Copier)-BorderMaker NOV_0512 (Copier)-BorderMaker NOV_0514 (Copier)-BorderMaker NOV_0521 (Copier)-BorderMaker NOV_0522 (Copier)-BorderMaker

Hola, encore au loin j’aperçois une énorme statue.

Curiosité oblige…

NOV_0523 (Copier)-BorderMaker NOV_0525 (Copier)-BorderMaker NOV_0527 (Copier)-BorderMaker NOV_0533 (Copier)-BorderMaker NOV_0540 (Copier)-BorderMaker NOV_0551 (Copier)-BorderMaker NOV_0561 (Copier)-BorderMaker

Ca devait être certainement un personnage important.

Quand j’arrive a Hengchun, je m’adresse à toi mon cher lecteur qui voyage et qui utilise Agoda pour ce qui est de la réservation d’hotel.

D’habitude, surtout quand je voyage en deux roues, je n’utilise pas de site de réservation, préférant chercher lorsque j’arrive sur place. L’exception fait la règle, sur Taiwan, tout du moins pour ce début, je préfère m’assurer une réservation à l’avance et pour cause.

D’après les infos que j’ai récupéré, les hotels sont rapidement booké car le taiwanais voyage et si ce n’est le cas, les tarifs sont établie à la tête du client.

Pour Hengchun, j’avais réservé ma chambre deux jours plus tôt mais lorsque j’arrive à l’hotel, ils me disent n’avoir pas reçu ma résa ! Du coup ils ont loué a d’autre et ils n’ont plus de chambre a me proposer.

Sur le coup, je ne comprenais pas car sur mon compte du site d’Agoda, j’avais bien un numéro de dossier.

Nous avons appelé Agoda, ils m’ont dit avoir eu un problème informatique et qu’ils s’en excusaient bla bla bla !

Il a fallusse que je me mette en quête pour trouver un autre hotel…… juste en face !

Plentiful Inn Kenting

24euro, sdb partagée, clim

NOV_1574 (Copier)-BorderMaker

J’ai du rajouter 15 euro qui n’était pas prévu. Ce n’est pas énorme mais pour un budget routard qui ne s’appelle pas Rothchild, un sou est un sou.

Pour terminer sur ce fait, si tu te sers de ce site, il faut que tu ais impérativement un mail de confirmation de leur part, avec le fichier PDF qui résume ton booking, si ce n’est le cas, appelle les !

Je passerais la suite de la journée à établir mon plan de bataille globale pour ce trip à Taiwan.

Mercredi 21 Septembre 2016

« La vieille ville de Hengchun est un endroit plutôt historique et une des villes fortifiées de Taïwan (avec le district de Zuoying à Kaohsiung dont le mur fut construit vers 1720 et Tainan vers 1725). Plusieurs cultures se sont mélangées les unes aux autres dans cette zone primitive. En 1870, vers la fin de ladynastie Qing, un gouverneur chinois fut chargé de construire le château fortifié à Hengchun pour vaincre les ennemis venant de la mer. Il surnomma la ville « printemps éternel » soit Hengchun, à cause de la végétation toujours verdoyante en été comme en hiver ; ce nom lui est resté. Elle passa ensuite sous le contrôle japonais lors de la domination japonaise de 1895 à 1945. »

Mon hôte parlant un anglais approximatif mais compréhensible me donne quelques tuyaux pour visiter sa région.

Il me confirme que l’armée est bien dans le coin car depuis mon arrivé, j’entends peter de tous les côtés.

Apres le café pris au 7/11 ; pour ceux qui connaissent et pour les autres c’est une sorte de superette ouverte 24/24 ou tu peux aussi payer ton électricité, téléphone, bouffer, comme en Thailande ; je file en balade.

NOV_0566 (Copier)-BorderMaker NOV_0580 (Copier)-BorderMaker NOV_0581 (Copier)-BorderMaker NOV_0582 (Copier)-BorderMaker NOV_0584 (Copier)-BorderMaker NOV_0587 (Copier)-BorderMaker NOV_0590 (Copier)-BorderMaker

Parc nationale de Kenting wikipedia

On the road, dans un village, je croise un collège….. qui enseigne sous de bonne augure campagnarde  ! N’est- il pas plaisant ?

NOV_0593 (Copier)-BorderMaker NOV_0601 (Copier)-BorderMaker NOV_0604 (Copier)-BorderMaker NOV_0611 (Copier)-BorderMaker

Apres la montagne, redescente sur la cote.

 

NOV_0614 (Copier)-BorderMaker NOV_0616 (Copier)-BorderMaker NOV_0618 (Copier)-BorderMaker NOV_0620 (Copier)-BorderMaker

L’armée est aussi de côté- la, avec entrainement de mortier sur la plage…..dans un parc nationale.

NOV_0621 (Copier)-BorderMaker NOV_0625 (Copier)-BorderMaker NOV_0626 (Copier)-BorderMaker NOV_0629 (Copier)-BorderMaker

Le postier

NOV_0644 (Copier)-BorderMaker NOV_0632 (Copier)-BorderMaker NOV_0635 (Copier)-BorderMaker NOV_0638 (Copier)-BorderMaker

La, j’ai vite shooté car ils commençaient a s’avancer en ma direction et vu qu’il y avait les petits, pas d’imprudence.

NOV_0647 (Copier)-BorderMaker NOV_0648 (Copier)-BorderMaker NOV_0651 (Copier)-BorderMaker NOV_0663 (Copier)-BorderMaker NOV_0667 (Copier)-BorderMaker NOV_0668 (Copier)-BorderMaker NOV_0671 (Copier)-BorderMaker NOV_0683 (Copier)-BorderMaker NOV_0684 (Copier)-BorderMaker NOV_0695 (Copier)-BorderMaker

Une petite balade de 140kms.

Le soir venu, un petit tour en ville pour shooter les remparts, les portes fortifiées. 

NOV_0727 (Copier)-BorderMaker NOV_0730 (Copier)-BorderMaker NOV_0751 (Copier)-BorderMaker NOV_0755 (Copier)-BorderMaker

Jeudi 22 Septembre

Deuxieme balade, sur l’autre portion du parc.

Le rituel du matin, le café du 7/11, je file.

NOV_0763 (Copier)-BorderMaker NOV_0765 (Copier)-BorderMaker NOV_0769 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0771 (Copier)-BorderMaker NOV_0777 (Copier)-BorderMaker NOV_0783 (Copier)-BorderMaker NOV_0784 (Copier)-BorderMaker

Quand je passe à proximité d’un club de plongée, je demande le tarif pour une plonge

« 50 euro »

Grrrrr…..

NOV_0788 (Copier)-BorderMaker NOV_0793 (Copier)-BorderMaker

En rapport d’hier, ce côté-ci de la balade est bcp plus parsemé de petit village, j’ai bien fouiné et cela m’a pris pas mal de temps jusqu’à ce que j’arrive à « Bahia beach »

NOV_0799 (Copier)-BorderMaker NOV_0805 (Copier)-BorderMaker NOV_0811 (Copier)-BorderMaker NOV_0812 (Copier)-BorderMaker

The beach a touriste par définition qui se prennent en selfies permanent dans toutes les positions.

NOV_0818 (Copier)-BorderMaker NOV_0820 (Copier)-BorderMaker NOV_0826 (Copier)-BorderMaker NOV_0828 (Copier)-BorderMaker

Le selfie, en asie, est devenu une totale religion, je crois que c’est pire que chez nous.

Même les pandas en rigolent.

NOV_0835 (Copier)-BorderMaker NOV_0837 (Copier)-BorderMaker

En parlant de touriste, il n’y a pas beaucoup d’affluence occidentale tout du moins, je n’ai que tres peu vu de blanc bec de ma race.

NOV_0838 (Copier)-BorderMaker NOV_0840 (Copier)-BorderMaker NOV_0846 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0850 (Copier)-BorderMaker NOV_0857 (Copier)-BorderMaker NOV_0859 (Copier)-BorderMaker

Je roule ma poule jusqu’à ce que je tombe sur….

NOV_0875 (Copier)-BorderMaker

Une centrale nuclear…..dans un parc national.

A l’heure dépassé du déjeuné, je m’arrête pour la boustifaille et heureusement, la patronne ? Parle anglais. Aussi, vu l’étalage de produits de la mer sur la banque réfrigéré, je demande le calamar en friture.

NOV_0882 (Copier)-BorderMaker NOV_0883 (Copier)-BorderMaker NOV_0886 (Copier)-BorderMaker NOV_0892 (Copier)-2-BorderMaker

9 euro le repas, avec un grand sourire et quelques belle petite attention qui font plaisir, on dirait que le françois a la cote sur l’ile.

C’est ce que j’ai lu. Je ne parlais pas de tête plate …heing !

A Kending, qui n’est qu’a 10 kilomètre de Hengchun, on se croirait dans un parc d’attraction. Il y a tout, hotel, bar, restau, boutique, scooter de terre, de mer, plongée, vélo et des tas d’autres activités nautique ou terrestre. Pour sur, le touriste ne doit pas s’ennuyer.

C’est écrit sur le bouquin, « ou la jeunesse Taiwanaise aime venir »

NOV_0895 (Copier)-BorderMaker NOV_0907 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0909 (Copier)-BorderMaker NOV_0916 (Copier)-4-BorderMaker NOV_0921 (Copier)-3-BorderMaker NOV_0924 (Copier)-BorderMaker NOV_0926 (Copier)-BorderMaker NOV_0927 (Copier)-BorderMaker NOV_0930 (Copier)-BorderMaker NOV_1023 (Copier)-BorderMaker  NOV_1026 (Copier)-BorderMaker

Lorsque je m’apprête à entamer la boucle finale pour le retour à la zonzon

Que vois-je ? Un shooting « weeding day »

NOV_0938 (Copier)-2-BorderMaker NOV_0951 (Copier)-BorderMaker NOV_0958 (Copier)-BorderMaker

Et bien sur, je tente l’incruste.

Ils baragouinent tous les deux la langue de roosbeef ainsi que le photographe, et m’invitent, si je le souhaite, a venir avec eux sur les sites de leur posing….

Si je le souhaite ?…..euh…..lol

NOV_0962 (Copier)-BorderMaker NOV_0964 (Copier)-BorderMaker NOV_0965 (Copier)-BorderMaker NOV_0970 (Copier)-BorderMaker NOV_0977 (Copier)-BorderMaker NOV_0985 (Copier)-BorderMaker NOV_0991 (Copier)-BorderMaker NOV_0998 (Copier)-BorderMaker NOV_1003 (Copier)-3-BorderMaker NOV_1011 (Copier)-BorderMaker NOV_1017 (Copier)-BorderMaker NOV_1019 (Copier)-BorderMaker

Pour terminer cette séance, je les suis jusqu’à la plage du mating, la ou je t’ai pris en flag le couple selfies, pour le coucher de soleil.

Et quand on parle selfie ? Un autre couple « wedding day » ? Il manquait les garçons ou qui était le garçon ? Peut- être était-ce pour une séance d’amusement ?

NOV_1028 (Copier)-BorderMaker NOV_1031 (Copier)-BorderMaker NOV_1039 (Copier)-BorderMaker NOV_1046 (Copier)-BorderMaker NOV_1050 (Copier)-BorderMaker NOV_1051 (Copier)-BorderMaker NOV_1058 (Copier)-BorderMaker NOV_1069 (Copier)-2-BorderMakerNOV_1077 (Copier)-BorderMaker NOV_1081 (Copier)-BorderMaker NOV_1090 (Copier)-BorderMaker NOV_1103 (Copier)-BorderMaker NOV_1115 (Copier)-BorderMaker NOV_1127 (Copier)-BorderMaker NOV_1136 (Copier)-BorderMaker

En tout cas, quel sourire !

Pendant que certains se torticolisent pour se shooter themself, d’autre se perfectionnent dans l’art du « a l’aise blaise »

NOV_1139 (Copier)-2-BorderMaker NOV_1140 (Copier)-2-BorderMaker

NOV_1143 (Copier)-BorderMaker NOV_1137 (Copier)-BorderMaker

Merci les loulous pour cette fin de journée passé avec vous, superbe rencontre.

NOV_1075 (Copier)-BorderMaker

Une belle journée richement remplie, demain, je continue sur la troisième étape.

Voili voilou pour ce premier carnet de route

Ouf !

A plouch, et comme d’hab, portes toi bieng.

P/S : oh fait ! L’anecdote du telephone ! Tu suis ?

Le dimanche, je retourne voir mon loueur pour lui rendre son casque car j’en ai acheté un à ma taille, il me reçoit avec un grand sourire et file ouvrir le tiroir de son bureau

La, je comprends rapidos que le chauffeur du taxi a bien lu le sms sur mon tel, il a rappelé mon loueur pour lui déposer mon téléphone ….. olé !

Il m’a juste fait payer le prix de sa course.

 

 

8 Comments

  1. Sebastia

    Chok dee kha too
    Grace a toi j ai pu rentrer ds cette culture thai que je ne connaissais pas.
    Merci pour la decouverte de chiang mai elle fut tres courte mais j en garde un très bon souvenir..
    Tu m a donné envie de repartir a l aventure et grace a toi je vais prendre mon sac puis decouvrir le laos sur 5 jours certes mais cela sera intense ..
    Merci pour tout ce que tu degage et ton pragmatisme..
    Take care Zebulon rider..
    Sissi

  2. Michel BOUZAGLOU

    content de te lire Chris.
    Régale toi bien et continue de nous régaler du récit de tes aventures.
    Surtout ,sois prudent . Take care.
    Bises

  3. Frenoît

    J’en ai pris plein les yeux en lisant ce premier carnet de route ! Vivement la suite… profite mon Toph et fais nous en profiter ! Merci… biz

  4. SITLAMOIAUSSI

    Yo Jeune Homme
    Quel plaisir de lire tes aventures !!! Tu nous emportes avec toi et voyageons à tes côtés. ..de notre canapé.
    Profite de tous les bons moments et reste prudent
    La bizzz marseillaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *