Chez Ernesto, tu ne manqueras pas l’arrêt…

Mercredi 17 Février 2016

Ce matin, j’entame la remonté vers l’Ouest, la Havane, les Plantations de tabac…..mais d’abord, trois jours de bus qui vont me mener à Varadéro pour une pause « beach ».

Ubaldo, mon hote, m’accompagnera jusqu’à la gare, il tenait absolument a porter mon bagage sur son vélo. Avant de le laisser je lui donnerais une boite de médoc (neuve) pour la fièvre en guise de remerciement, un geste symbolique.

Comme je t’ai expliqué dans le précédent carnet de route, les Cubains ont un bon système de santé. Ils ont droit aux soins gratos mais pour ce qui est des médicaments, ils doivent se contenter de carte de rationnement,

Embargo oblige !

Autrement dit, une simple boite de Doliprane pour nous autre qui ne connaissons pas de pénurie ne peut que leur rendre service….c’est toujours ça de pris.

Si tu passes dans le coin, n’hésites surtout pas à venir loger chez eux, vraiment, conseil de baroudeur avisé.

Le petit séjour passé au village aura été une étape riche de fraternité. Merci.

8h, le bus démarre.

Avant d’embarquer, une petite dernière propagande pour la route (celle la est de Raul, le frangin)….

NOV_2423 (Copier)-BorderMaker

Tiens à ce sujet, le Fidel était capable de tenir des discours durant plus de 8hr d’affilée sans interruption, sans fiche, sans prompteur….tout a l’arrache ! Lou typé dans le genre manipulateur était au top niveau mais on ne pourra jamais lui nier une grande intelligence. Apparemment son fréro ne lui vaut pas la pareil. (dixit note hote /artiste de Santiago de Cuba)

……et c’est parti pour 11hr de route en direction de Camaguey à 586 kilo.

5BaracoaCamaguey586

Dans le bus

NOV_2426 (Copier)-BorderMaker NOV_2427 (Copier)-BorderMaker

Alors ça, c’est une préparation à base de noix de coco qu’on ne trouverais qu’a Baracoa. Muy rica ! (deliciouze). C’est Ubaldo qui m’avait fait découvrir cette préparation, aussi, avant d’embarquer je n’ai pu résister lorsque j’ai vu un revendeur.

Dans les montagnes…un parcours que j’aurais aimé faire en scooter.

NOV_2428 (Copier)-BorderMaker NOV_2437 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2438 (Copier)-BorderMaker NOV_2440 (Copier)-BorderMaker NOV_2444 (Copier)-BorderMaker NOV_2446 (Copier)-3-BorderMaker NOV_2451 (Copier)-BorderMaker NOV_2452 (Copier)-BorderMaker NOV_2456 (Copier)-BorderMaker

Nous arriverons en début de soirée, à 19h30.

Une fois n’est pas coutume, la casa que j’avais réservé…l’amie d’une amie qui connait…et patin couffin.

Je me retrouve dans un appart de rdc.

Les proprio sont gentils mais je ne me suis pas senti a l’aise, pkoi ? no lo sé….. le feeling ne s’explique pas.

25 cuc ptit dej compris (désolé, pas de carte ni d’adresse a te filer).

Je ne reste dans cette ville qu’une nuit.

Jeudi 18 Février 2016

Ce matin, je dégage de Camaguey à 11hr pour Santa Clara.

Mais pourquoi partir aussi vite ?

Que je t’explique.

Quand j’ai réservé mes billets de bus il y a 12 jours à Cienfuegos pour la quasi-totalité de mon circuit je n’ai pas eu d’autre choix que de confirmer les horaires de bus qui m’ont été proposés. Il n’y avait que des trajets de jour.

En asie, il y a souvent des bus de nuit qui s’avèrent être bien pratiquent puisque tu évites de payer une chambre d’hotel et tu optimises un maximum les jours de visites. En Inde ou au Laos, par exemple, il existe des bus ou tu fais la route allongé sur une couchette, c’est top !

Du coup, bein je savais que j’allais perdre quatre journées de visite sur les trajets Trinidad/Santiago (13hr), Baracoa/Camaguey (11hr), Camaguey/Santa Clara (5h30) et Varadero/Vinales (8hr)

Tia compris zè ? Sinon …. bé laisse tomber 😛

Donc ce matin, mon bus étant à 11hr, j’avais prévenu mes hotes « es possible desayuno a la siete ?  » (petit dejeuner a 7hr du mat) pour partir rapidos visiter un peu le centre historique de la ville.

Camaguey

« Troisième ville du pays, à mi-chemin entre Santiago et Santa Clara, Camaguey est une cité charmante ou il fait bon s’arrêter au minimum une journée et une soirée. On la surnomme la « ville des églises » (il y en a neuf) car elle s’est construite autour d’elles, les vagues d’immigrants espagnols en construisaient tant qu’il fallut bien relier les quartiers….fondé en 1514 par Velasquez, le village fut initialement bâti en bord de mer. Plus tard, a cause des attaques incessantes des pirates et de la pénurie d’eau douce, ce premier village fut implanté plus haut dans les terres…par son histoire, son style et sa beauté ancienne, le centre-ville, d’époque coloniale, a été classée en 2008 au patrimoine mondiale UNESCO…. »

NOV_2458 (Copier)-BorderMaker NOV_2461 (Copier)-BorderMaker NOV_2462 (Copier)-BorderMaker NOV_2464 (Copier)-2-BorderMaker

J’ai 2H 30 pour me faire le circuit qui relie 5 églises avant de revenir chercher mes affaires et filer a la gare. Par chance, la casa ou je suis est en plein cœur du centro historico.

Comme d’hab, photo pèle-mèle prise à l’arrach ou un peu plus soignée.

NOV_2470 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2471 (Copier)-BorderMaker NOV_2472 (Copier)-BorderMaker NOV_2474 (Copier)-BorderMaker NOV_2478 (Copier)-BorderMaker NOV_2482 (Copier)-BorderMaker NOV_2483 (Copier)-BorderMaker NOV_2487 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2488 (Copier)-BorderMaker NOV_2492 (Copier)-BorderMaker NOV_2496 (Copier)-BorderMaker

La, ce sont les anciens qui ont droit à leur séance d’étirement quotidien. J’ai souvent vu cela depuis que j’ai quitté la Habana.

NOV_2498 (Copier)-BorderMaker NOV_2504 (Copier)-BorderMaker

Le faite de visiter à la bonne heure, permet de voir autre chose.

NOV_2505 (Copier)-BorderMaker NOV_2508 (Copier)-BorderMaker NOV_2509 (Copier)-BorderMaker NOV_2512 (Copier)-BorderMaker NOV_2524 (Copier)-BorderMaker NOV_2525 (Copier)-BorderMaker NOV_2531 (Copier)-BorderMaker NOV_2533 (Copier)-BorderMaker NOV_2534 (Copier)-BorderMaker NOV_2537 (Copier)-BorderMaker NOV_2541 (Copier)-BorderMaker NOV_2543 (Copier)-4-BorderMaker

Un petit café accompagné d’une petite « Dulce »…. Le gout, la texture est identique aux nôtres.

NOV_2549 (Copier)-BorderMaker

Finalement j’ai mis 2hr pour faire le tour (2km environ).

Sur le chemin du retour, j’entendrais un groupe de zik qui répète ? une fanfare ? A l’étage d’un hangar alors au culot, je pousse la porte et monte.

NOV_2564 (Copier)-BorderMaker NOV_2556 (Copier)-BorderMaker NOV_2559 (Copier)-BorderMaker NOV_2560 (Copier)-BorderMaker NOV_2563 (Copier)-BorderMaker

Il s’agissait d’un session de répétition de l’orchestre « oficielo » de la ville.

Puis retour a la casa et petite dernière avant de prendre un tuktuk vélo.

NOV_2568 (Copier)-BorderMaker NOV_2574 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2579 (Copier)-BorderMaker NOV_2582 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2552 (Copier)-BorderMaker NOV_2590 (Copier)-BorderMaker NOV_2596 (Copier)-BorderMaker NOV_2599 (Copier)-3-BorderMaker

A la gare, le bus aura 1hr de retard….merdouille ! Ca compromet mes plans pour Santa Clara.

6CamagueySantaclara286

La aussi , faut que’j’t’explique : 

Santa Clara ne mérite pas plus d’une nuitée selon les dires de mon guide du routard et l’avis de Loly (casa Barcelona, la Havane). Lorsque j’ai acheté mon ticket de bus pour cette destination, il n’ y avait qu’un horaire proposé, départ 11hr arrivé 16h.

En arrivant en fin d’après-midi, j’aurais pu faire les deux visites principales de la ville, avec la lumière du jour… sauf que…

NOV_2604 (Copier)-BorderMaker NOV_2606 (Copier)-BorderMaker NOV_2607 (Copier)-BorderMaker NOV_2610 (Copier)-BorderMaker NOV_2611 (Copier)-BorderMaker

…. Quand nous descendrons du bus à Santa Clara, il sera 17H25, au soleil couchant.

Après coup, j’aurais du faire modifier la date de mon prochain bus pour rester deux nuitées à Santa Clara ce qui m’aurait permis de le prendre plus cool et de me faire mon propre avis sur la cité……bref, ce qui est fait n’est plus a faire….

La casa que j’avais réservé, m’a envoyé un taxi pour venir me chercher. A peine installé dans la BAR (boite à roues), je demande au gars s’il peut me mener voir le « Ché » ?

Santa clara

« Au centre de l’ile, la ville est une étape indispensable pour ceux qui s’intéressent à la vie et au destin de CHE Guevara, « le gueriellero heroico », ils ne manqueront pas d’aller visiter le mémorial ou se trouvent les restes du Che ainsi que l’immense statue à son effigie, sans oublier le fameux train blindé. »

NOV_2612 (Copier)-BorderMaker NOV_2614 (Copier)-BorderMaker NOV_2616 (Copier)-BorderMaker NOV_2622 (Copier)-2-BorderMaker

Voila, ouf, je suis « muy contento »…..venir ici sans voir le symbole du pays et de liberté aurait été une louze totale puisque demain matin, je n’aurais pas le temps.

Le mémorial se trouve juste après l’esplanade ou la statut du Ché (bronze de 20 tonnes) « fut érigée en 1988 à l’occasion de l’anniversaire de la mort d’Ernesto » tué par des soldats bolivien (C.I.A).

« Au pied de la statue, sur la droite, une haute colonne en pierre porte le texte de la fameuse lettre qu’il adressa a Fidel en 1966 avant de partir pour la Bolivie. »

NOV_2634 (Copier)-BorderMaker

C’est le seul endroit ou tu peux prendre des photos, ensuite, interdiction de visiter son mémorial en shootant, mais de toute façon je n’irais pas puisque le taxi m’attendait.

Je n’aurais pas le temps de visiter le train blindé.

« un haut lieu de la révolution, puisque c’est ici que le Che fit vaciller l’armée régulière de Batista en s’emparant d’un train blindé rempli de munitions. Les wagons ont été conservés et transformés en musée. »

J’ai fait le minimum syndical et c’est déjà pas mal.

Chez Olga, je recevrais un accueil des plus convivial, en anglais, dans cette belle casa richement décoré. Chambre tout confort pour 25 cuc.

santaclara

L’anecdote qui m’a fait rire :

Quand elle me remet les clefs du lieu, elle m’indique les consignes à suivre :

« tu ne ramènes pas de filles à la casa car c’est source de problème »

« Don’t worry, je ne suis pas à Cuba pour Cela ! » 

Je te prendrais vite fait une dernière photo de jour en allant à la place historico pour le mojito du soir.

NOV_2640 (Copier)-BorderMaker NOV_2641 (Copier)-BorderMaker

Le batiment vert que tu vois sur le fond de la tof est un hotel des années 50.

« Lors de la bataille de Santa Clara en 58, l’hotel fut pris entre deux feux….c’est un hotel historique, Fidel y est venu en 59 et même Jean Paul Sartre en 60 »

NOV_2647 (Copier)-BorderMaker

That’s all !

Vendredi 19 Février 2016

Comme prévu, je dégage de Santa, il est 8hr du mat, pour rejoindre la cité balnéaire de Varadéro. Un trajet de 200 kilo. 

7SantaclaraVaradero200 NOV_2666 (Copier)-BorderMakerNOV_2667 (Copier)-BorderMaker

Bachibouzouk de samerlipopette !  Une migraine à fait son apparition sans prévenir pendant le voyage, grrrrrr..

3h30 plus tard j’arrive à destination, ouf !

3 jours non stop dans les transports m’ont fatigué, la migraine n’est pas anodine a moins que ce soit les deux mojitos de la veille ?

Je me pose ici pour deux nuitées à la casa que m’avait réservée Olga, l’amie d’un ami, tu connais le refrain…

Une chambre à l’écart de la demeure, avec cuisine et frigo, un studio.

35 cuc l’affaire ! + 5 cuc le ptit dej.

NOV_2668 (Copier)-BorderMaker

Olga m’avait prévenue, ce tarif  la est un minimum surtout en haute saison. (le guide confirme).

Le temps de poser mes bagages, je file rapidos chercher de la flotte (que je n’avais pas dans le bus) pour prendre le remède paracétamol qui va bien et éliminer cette satanas de migraine.

NOV_2670 (Copier)-BorderMaker NOV_2673 (Copier)-BorderMaker NOV_2677 (Copier)-BorderMaker NOV_2678 (Copier)-2-BorderMaker

La casa n’etant pas  loin de la mer, couleur turquoise ou j’aurais bien pris un bain mais la « Dolor a la cabeza »  me donnera le tournis, je filerais me reposer histoire de ….. 

NOV_2681 (Copier)-BorderMaker NOV_2682 (Copier)-BorderMaker NOV_2685 (Copier)-BorderMaker NOV_2690 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2696 (Copier)-BorderMaker NOV_2705 (Copier)-3-BorderMaker NOV_2713 (Copier)-BorderMaker

…. pour ressortir en fin d’aprèm et finir la balade par mon premier coucher de soleil a Cuba.

NOV_2721 (Copier)-BorderMaker NOV_2734 (Copier)-BorderMaker NOV_2755 (Copier)-BorderMaker

Pour te situer le coucher de soleil : A l’Ouest, l’amérique du sud, le Vénezuela et sur ta droite (de la tof), au nord, la Floride.

Samedi 20 Février 2016

Varadero

« la via blanca conduit en ligne droite à la longue péninsule Hicacos, bordée de sable blanc (20 km de plages). Et sur toute sa longueur, une mer de rêve, à la fois azur, émeraude et turquoise…mmm ! ….Ce site superbe, gâté par la nature, à fait du village de Varadero une station balnéaire réputée dans le monde entier »

C’est en lisant ce premier paragraphe décrit sur mon guide, que j’me suis dis,

« Té vé, puisque cela se trouve sur mon chemin en remontant vers l’Ouest, pourquoi ne pas faire un crochet ? capitaine» Même si la plage, n’est pas vraiment ma tasse de thé.

NOV_2758 (Copier)-BorderMaker NOV_2760 (Copier)-BorderMaker NOV_2762 (Copier)-BorderMaker NOV_2763 (Copier)-BorderMaker NOV_2764 (Copier)-BorderMaker

Apres le ptit dej, je sors visiter un peu l’endroit auquel il est impossible de ce perdre vu la configuration architecturale dans laquelle la station balnéaire s’est développée.

Une péninsule tout en longueur et d’une largeur d’environ 500 mètres. En son centre, les quartiers d’habitation, au sud, la route principale qui dessert le gros trafic routier et sur le nord, la route secondaire ou se trouve les bars, hotels, boutiques, la mer turquoise, les belles américaine qui promènent le touriste etc etc.

Je trouve rapidement un loueur de scoot dont les tarifs sont identiques à Baracoa, 25 Cuc les 24hrs, à la différence que tu peux également louer pour deux heures…..15 Cuc ! steuplé.

Je fais quoi ?

De ce que j’en ai vu hier en fin d’aprèm, j’ai vite compris que j’allais me faire caguer ici, j’ai même eu la sensation de regret. « kes ke j’fou ici ? »

Décidément, il y a eu erreur de casting sur ces trois jours. Pour autant je suis dans ce pays pour visiter un max. Je sais maintenant que Varadero n’est pas faite pour mon type de tourisme. 

Mais revenons !

Louer un scoot à ce prix pour rouler en ligne droite sur 20 bornes et ne voir que du sable et de la mer turquoise ? Non merci, je préfère attendre ma prochaine destination ou la, cela devrait s’avérer être bcp plus sympathique.

A Varadero, il y a une autre solution moins onéreuse pour se déplacer, le promène couillon.

NOV_2765(Copier)-BorderMaker NOV_2766 (Copier)-BorderMaker

5 Cuc le passe/journée. Ils roulent toute la journée et font des haltes a différents points de la péninsule.

Sinon, pour résumer la journée : 

« Ce site, superbe, gâté par la nature » qui disait mon guide papier, des fois, jte jure, je me demande comment ils font pour sortir de telles âneries ! 

C’est vraiment une station balnéaire sans aucun intérêts…..mais j’me répète…désolé.

NOV_2768 (Copier)-BorderMaker NOV_2774 (Copier)-BorderMaker NOV_2775 (Copier)-BorderMaker NOV_2777 (Copier)-BorderMaker NOV_2781 (Copier)-BorderMaker

Dans la portion haute de la péninsule, il y a des boutiques à souvenirs, des restaurants, snack, bar, hotels, rent car etc

Dans la partie basse, des complexes hotelier avec piscine et touti cointi qui fournissent des « all inclusive », autrement dit, ils accueillent des touristes ayant acheté un séjour qui comprend le billet d’avion, l’hébergement, la boustifaille et les boissons à gogo.

Perso, j’ai fait cela une fois lors d’un voyage au Mexique, dédié à la plongée sous marine.

Aaaaaaaaaaaaaah,  plonger dans les Cenotes ! Quel merveilleux souvenirs, j’en bave encore. Notre voyage de 7 jours comprenait le pack « toto includo » et 7 plongées. Entre deux plongées, nous avions pris le temps de nous organiser trois visites de temples Maya dont celui du « serpent a plume » (coluche)

Pour l’anecdote, j’avais pris 5 kilos de gras lors de cette semaine….bon faut dire que j’ai bien profité du pack, car entre les glaces à pas d’heure, les coktails apéro et le reste….

C’était il y a 11ans, depuis, ma vision du voyage a pris une autre tournure plus intéressante.

NOV_2786 (Copier)-3-BorderMaker NOV_2789 (Copier)-BorderMaker NOV_2793 (Copier)-BorderMaker NOV_2802 (Copier)-BorderMaker NOV_2807 (Copier)-BorderMaker NOV_2811 (Copier)-BorderMaker NOV_2813 (Copier)-BorderMaker NOV_2834 (Copier)-BorderMaker NOV_2836 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2840 (Copier)-2-BorderMaker NOV_2844 (Copier)-BorderMaker NOV_2864 (Copier)-BorderMaker NOV_2875 (Copier)-BorderMaker NOV_2887 (Copier)-BorderMaker NOV_2892 (Copier)-BorderMaker NOV_2895 (Copier)-BorderMaker NOV_2899 (Copier)-BorderMaker NOV_2903 (Copier)-BorderMaker NOV_2906 (Copier)-BorderMaker

Voili voilou pour ce carnet de route, épuisant, j’ai encore pas mal « caminar » (marché)

Il me reste une semaine à gérer avant de revenir à La Havane pour finir mon séjour sur l’ile.

A suivre…

 

 

 

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *